Horizons d'émancipations.

Une série de dossiers. pour mieux (se) comprendre.

Article – Horizons d’émancipation

L’espoir collectif des jours heureux

Tout le monde ne met pas la même chose derrière les mots. C’est sans doute une des raisons qui explique que les révolutionnaires de papier ou du clic se retrouvent souvent, poissons sans eau, dans l’entre soi, et se disputaillent sans fin quand ils ne finissent pas par s’insulter, loin des classes populaires. Depuis une […]

L’espoir collectif des jours heureux Lire la suite »

Radicalités ? Radicalité ?  Les radicalités ?

On pense très vite au radicalisme islamique versus la radicalisation et le radicalisme qui s’assortit de violences, est porteur de danger et qui aurait pour objectif la subversion de la société à travers un socle religieux. Les féministes aussi peuvent être radicales : lorsqu’elles attaquent par la violence les racines du problème des dominations et

Radicalités ? Radicalité ?  Les radicalités ? Lire la suite »

Une stratégie de nature révolutionnaire

“Il ne peut pas y avoir de gauche radicale parce qu’on ne peut pas être trop pour la justice, trop pour l’égalité, trop pour la liberté; ça n’a aucun sens. Il ne peut y avoir par définition qu’une seule gauche, qui est celle qui va au bout des exigences qui portent ce type de valeur,

Une stratégie de nature révolutionnaire Lire la suite »

Appeler un chat un chat

Radicalité dit ce qui est relatif à la racine, à l’essentiel, à l’origine d’une chose, d’un phénomène. Dans le champ politique radicalité désigne ce qui a une action décisive sur les causes profondes d’un phénomène. Ce qui n’admet d’atténuation sauf à changer de sens. Évoquons rapidement la notion de radicalisation. On devrait entendre ici, le

Appeler un chat un chat Lire la suite »

Radical et réaliste

Qu’est-ce que la radicalité en politique, me demandent les amis de Cerises ! Belle question, qui tombe évidemment à pic par les temps qui courent, où nous tentons de faire percer une option radicale et réaliste : le boycott de la présidentielle de 2022. Je viens d’associer les mots « radical » et « réaliste ». C’est fondamental : prendre les problèmes

Radical et réaliste Lire la suite »

Radicalité, rupture ou alternatives

Par Daniel Rome Radicalité. Ce mot dans la langage politique est ancien puisqu’il a donné naissance au parti radical à la fin du 19ème siècle. Il a plusieurs significations dont celle de revenir à la racine des choses. Et rappelons que la radicalité est un terme utilisé aussi bien par l’extrême-droite que par d’autres forces

Radicalité, rupture ou alternatives Lire la suite »

Urgence de la radicalité

Qu’est-ce que la radicalité ? Une réaction à une large prise de conscience de notre situation actuelle : les prévisions pessimistes sur le changement climatique ne sont plus des vues théoriques extrêmes mais des réalités quotidiennes qui hypothèquent la survie sur la planète. Pour un très grand nombre de personnes, les difficultés s’amoncellent, jour après jour, sans solution

Urgence de la radicalité Lire la suite »

Radicalité et conscience de soi

Face à la gauche molle, on oppose souvent des mesures qui disent rompre avec le capitalisme. La plupart du temps, ces mesures sont de fait empruntées à la nostalgie des années 1945 et 50 à savoir faire accepter au capitalisme des réformes. Or nous avons changé d’époque : désormais chaque mesure structurelle met en cause l’existence du

Radicalité et conscience de soi Lire la suite »

L’immédiat et la rupture

Construire un pont entre les besoins immédiats et la rupture avec l’ordre capitaliste Pour moi la radicalité c’est ouvrir une porte sur une émancipation, construire un pont entre les besoins immédiats et la rupture avec l’ordre capitaliste. Avec la gauche, et même avec la gauche radicale, cette porte s’ouvre trop souvent sur l’État à qui

L’immédiat et la rupture Lire la suite »

Un besoin de radicalité populaire

(qui n’a pas encore trouvé son canal d’expression politique) Commençons par dire ce qu’elle n’est pas. La radicalité ne peut se réduire au choix de méthodes d’action violentes, ni à un programme formalisé de rupture avec un système de domination. L’histoire connaît de nombreux exemple de radicalités populaires non violentes même si elle est marquée

Un besoin de radicalité populaire Lire la suite »

Retour en haut