Horizons d'émancipation / dossier

Culture

Préfecture des étrangers

De Dominique Poupard dont nous avons déjà publié un poème. Aube griseAux filaments Effilochés Sur la LoireUn matinEn FranceSur la route de la Préfecture des étrangersCheminées d’usinesTricotent le brouillardEt pulsentSes nuages de vapeur Aube griseÉclaire le parkingEt berceLe sommeil des camionsUn matin En FranceSur la route de la Préfecture des étrangers Champs et vignesCaptent le regardEt tamisent de […]

Editorial

Capitalisme, crise de la mondialisation, menaces de guerre

Depuis 40 ans on nous présente la mondialisation (lire globalisation capitaliste) comme LA solution d’un capitalisme moderne. Une fuite en avant qui fait système. L’ancien chancelier allemand (de gauche ?) Schröder se retrouve à la tête de Gazprom, Total campe en Russie. Depuis rien ne va plus : la politique du « zéro stock » et les ruptures d’approvisionnements, la […]

Et maintenant que faire ?

Envie de rêve

Ukraine

Notes d'actualité

Qui décide des buts de guerre en Ukraine ?

Face à l’agression impérialiste le peuple ukrainien s’est engagé dans une héroïque lutte de libération nationale. En défense de sa souveraineté et pour recouvrer son intégrité territoriale, cette résistance s’appuie sur trois pôles. Son armée, la Défense territoriale, véritable levée en masse citoyenne, et la mobilisation de la société tout entière qui appuie les combattants […]

Cour suprême : l’ombre de l’extrême droite.

Toujours la même chose

Nous soutenons les réfractaires à l’armée russe

Forum

CERISES LA COOPERATIVE OUVRE SON FORUM

         Cerises la coopérative est surtout connue pour sa parution mensuelle, en pdf, diffusée sur internet et par courriel.  Mais nous sommes aussi un site, dont nous préparons le développement pour en faire un véritable second média, et pas seulement une copie ou un écho du mensuel.          Cerises la coopérative est plus qu’un magazine […]

Esprit de suite

NUPES, Espoir, portée, limites…

Le moment électoral convoque les plumes de cerises. Chacun, chacune a confié ses réflexions à son journal préféré. On en trouvera ci-dessous quelques éléments. L’entièreté des propos est disponible dans la rubrique forum du site de Cerises la coopérative. Pour Makan Rafatdjou, la dynamique politique populaire  reste à construire […] la possibilité de cette majorité […]

Les derniers jours des fauves

Nathalie Séchard, Présidente de la République, ex-socialiste, a été élue en 2017 avec des soutiens de tous horizons. La ressemblance avec Macron ne s’arrête pas là. Entre crise sanitaire et canicule, la situation est rude pour la Présidente. Elle décide de ne pas se représenter. Commence alors une guerre de succession où tous les coups sont permis. J. Leroy décortique l’effondrement du monde politique où l’intérêt général se dissout dans l’ambition égoïste de « fauves » prêts à tout. Leurs manipulations, leurs crimes sont la matière même de ce thriller politique. Le lecteur découvre alors qu’il ne doit pas se fier à

L’État, sans la Révolution et sans le peuple.

Œuvre posthume de Jacques Grinblat éditée grâce à Gilbert Dalgalian qui travaille avec un attachement raisonné et passionné à l’autogestion. Les travaux de Grinblat enrichissent la pensée marxiste de deux points de vue. Après le XXème siècle insister sur le cousinage rarement perçu entre l’État totalitaire et ce que l’on appelle la démocratie représentative est un axe majeur de ce livre. Loin de faire des assimilations caricaturales, ce que souligne l’auteur c’est combien dans sa genèse l’État situe sa « force au-dessus de la société… une force qui n’émane pas du peuple et le domine ». Ce qui rend possible une continuité entre l’État

Les passagers de la nuit.

Les deux précédents films de Mikhael Hers, Ce sentiment de l’été (2015) et Amenda (2018) racontaient des histoires assez semblables : celles de personnages essayant de se reconstruire après un évènement tragique. Dans ce film il s’agit également d’une histoire de reconstruction. A Paris dans les années 80 Elisabeth (superbe Charlotte Gainsbourg) vient d’être abandonnée par son mari et se retrouve seule et perdue sans travail avec un adolescent et une fille un peu plus âgée auxquels viendra se rajouter une junkie un peu paumée et recueillie. Tous habitent - paysage assez inhabituel au cinéma - dans un grand appartement situé

La montagne aux secrets.

Après « En Thérapie », Arte poursuit ses séries qui investiguent questions de sociétés et moments du monde qui bouge, en programmant « La montagne aux secrets ». Aux séances de psy, disséquant autant les affres personnelles que le frimas de la société, c’est un groupe de jeunes délinquants.es qui prend l’écran. Envoyés.es dans les Alpes, en séjour de réinsertion, manquant de repères, ayant subi accident de la vie (souvent d’autres) et maltraitances d’enfant, en colère contre tout, eux-mêmes et chaque jour qui point, les voici confrontés.es à un drame de la montagne qui les « oblige » à la solidarité. On aime ces personnages, navigant entre optimisme

Flora Tristan. Une insoumise sous le règne de Louis-Philippe.

« L’émancipation des travailleurs sera l’œuvre des travailleurs eux-mêmes » : Marx ? Engels ? L’Association internationale des travailleurs ? Et pourquoi ne se souvient-on pas que, plusieurs années avant cela, c’est Flora Tristan qui écrivait Union ouvrière, manifeste politique d’une femme qui ne dissocie pas la lutte des femmes de la lutte ouvrière et intègre tous et toutes les prolétaires, sans distinction de nationalité ni de sexe. Personne avant elle n’avait associé la libération des femmes à celle du prolétariat dans son ensemble ; qui plus est dans une démarche pleinement internationaliste. Avec cette biographie, Olivier Gaudefroy nous propose de découvrir la vie de Flora Tristan.

Une brève histoire de l’égalité.

On connaît bien Piketty tant par ses chroniques souvent pertinentes dans le journal Le Monde que par ses deux sommes « Capital et idéologie » et « Le capital au XXIème siècle » tant didactiques que riches en réflexions économico-sociologiques... Il nous livre là un « petit » ouvrage dont la thèse est que si l’égalité a progressé depuis le XVIème siècle un peu partout dans le monde entre les nations et à l’intérieur de celles-ci, il reste fort à faire… et que ces progrès sont plus souvent dus à des mouvements, des luttes et des mobilisations qu’à un long fleuve tranquille ! Plusieurs idées forces émergent de
Le journal

Place aux jeunes

À l’avant-scène ces derniers temps, Covid et Ukraine. Comment ne voir que le visible? Comment peser sur la marche du monde qui peut, de nouveau, connaître la guerre? Comment ne pas être que spectateur alors qu’on le sait bien : l’opinion publique ça compte (« People lives matter »). C’est l’objet de l’édito de Pierre Zarka. En […]

36ème Cerise! 36, la bonne année.

En avril, suivez le fil

Humeurs

Canicule fin avril sur le sous-continent indien. L’incendie d’une décharge a fait fondre les fenêtres d’un bidonville voisin. Quant aux pollutions, n’en parlons pas…

Un comité de quartier « zélé » a empêché les résidents d’un immeuble « covidé » de sortir de leur appartement. Les autorités sanitaires chinoises sont vite intervenues pour faire cesser ce scandale. Mais combien de nos anciens.nes ont été consignés.es dans leur chambre d’EPHAD ?

Au ralenti durant la pandémie, la vente de vin a repris, créant une pénurie de bouteilles. Le verre a augmenté de 23% au 1er janvier et au 1er avril, nouveau problème pour les viticulteurs…

Le chèque énergie rate sa cible selon la Cour des comptes ; ¼ des ménages en situation réelle de précarité énergétique ne le reçoivent pas. Quant à son montant, la Cour ne le juge pas efficace…

Culture

Préfecture des étrangers

De Dominique Poupard dont nous avons déjà publié un poème. Aube griseAux filaments Effilochés Sur la LoireUn matinEn FranceSur la route de la Préfecture des étrangersCheminées d’usinesTricotent le brouillardEt pulsentSes nuages de vapeur Aube griseÉclaire le parkingEt berceLe sommeil des camionsUn matin En FranceSur la route de la Préfecture des étrangers Champs et vignesCaptent le regardEt tamisent de […]

Un lycée ? Des identités, les archives …

Guillevic ne nous a pas quittés

Passeur de culture ?

Agenda

Samedi 11 juin

4 heures pour la résistance ukrainienne

13h30 Bourse du travail, Paris M° République