Horizons d'émancipation

Un communisme à usage immédiat[1]

Incendies, guerres, pénuries, inflation… le monde capitaliste n’en finit plus de provoquer désastres écologiques et désastres anthropologiques. Dans le pessimisme ambiant, n’est-il pas illusoire de parler de l’hypothèse communiste ? Plus qu’une utopie lointaine, et devant l’urgence de dépasser le système capitaliste, le communisme (re)devient une référence donnant du sens aux engagements de jeunes comme Adèle, […]

Editorial

Urgence de l’insurrection citoyenne

La France est depuis 3 mois sur des braises ardentes. Le climat se dérègle à vitesse grand V et nos gouvernants qui certes profèrent de belles paroles mais dans les faits continuent d’afficher un mépris inouï pour des millions de français.es et pour l’avenir de la planète. Le système s’effondre et Macron n’en a cure ! […]

Et maintenant ?

Capitalisme, crise de la mondialisation, menaces de guerre

Et maintenant que faire ?

Notes d'actualité

Nous soutenons les réfractaires à l’armée russe

Antimilitaristes, pacifistes, objecteurs, insoumis, réfractaires, syndicalistes aux armées Le 24 février, l’armée russe a envahi le territoire ukrainien. Depuis, la population ukrainienne subit les bombes, tirs d’artillerie, chars, qui tuent, mutilent, détruisent. Ils et elles résistent aux attaques décidées par le régime dictatorial de Poutine. Comme dans toute guerre, ce sont les peuples qui sont […]

Turquie : le monde multipolaire à l’exercice de la guerre

Le fond de l’air change

Grande-Bretagne : The working class is back as a movement !

Forum

L’exemple chilien

Il y a moins d’un an, Boric remportait l’élection présidentielle, portée par une alliance comprenant les gauches communiste, chrétienne, libertaire, écologiste ou encore l’ex-présidente de « centre gauche » Bachelet. Il recueillait 4,6 millions de voix, soit 55,81% des suffrages valablement exprimés. Les 44,19% du candidat se revendiquant ouvertement de Pinochet montraient la radicalité de la bourgeoisie […]

Esprit de suite

De l’importance de rester belle même dans la boue

            Revenons sur le tour de France féminin, dont la première réédition cette année, après des années d’interruption pour diverses raisons : pas assez de spectateurs, et surtout, manque de rentabilité (l’argument du « tout ça pour ça », quoi…) a fait couler l’encre et la bile.             Si le spectacle était de qualité, les commentaires l’étaient moins. […]

Le sens du travail

La crise du capitalisme mondial, dont les manifestations sont multiples, de l’économique au social et à l’écologique, sans même parler des chocs comme la pandémie du coronavirus et la guerre déclenchée par Poutine en Ukraine, aggravant brutalement les tensions inflationnistes, apporte au moins une bonne nouvelle : on reparle du travail. Et on en reparle autrement qu’à travers les nombreuses apories qui ont pu être énoncées dans les trente dernières années : la fin du travail, la disparition de la valeur(-)travail[1], la disparition des classes sociales et surtout de la classe ouvrière, etc. On reparle du travail dans un tout autre registre :

Ernest Pignon-Ernest

Ernest Pignon-Ernest expose 300 œuvres au fonds Hélène et Edouard Leclerc à Landernau : affiches collages dessins au fusain, en sérigraphie qui ont été affichées dans les rues des villes du monde… Né en 1942, Ernest a un atelier à Ivry sur Seine et est considéré comme « « pionnier de l’art urbain » Il a exposé au Musée d’art moderne en 1979 à Venise, Avignon, Alger, Santiago,, Ramallah, et a créé des scénographies de théâtre pour Vinaver, A. Frachon Benedetto et le Bolchoï Membre du PCF, « Il fait politiquement des images » : son œuvre fait écho aux luttes de notre génération : l’Algérie, l’Afrique

Sociologie des Transidentités.

Après des rappels historiques sur un sujet rarement traité, cet opuscule met quelques points sur les i de travesti à transsexualisme, qui aident à distinguer des termes souvent confondus, parfois confusément maltraitants. Pas si marginal que ça, le transsexualisme génère des évolutions comme la montée des identifications non binaires, en particulier chez les jeunes  après la dépénalisation, la démédicalisation qu’accompagne une explosion significative depuis les années 2000 du mouvement associatif trans, militant, libéré de la « pathologisation ». L’état des lieux de la transphobie, de l’école à la santé, présente le tableau des discriminations à éradiquer. Quant aux médias, les représentations, avancées, leurs limites

Mahmoud ou la montée des eaux.

Au hasard des lectures, on tombe parfois sur des petits bijoux d’écriture. C’est le cas du dernier livre d’Antoine Wauters qui a obtenu le prix du livre Inter en juin 2022. Ce jeune écrivain belge a beaucoup de talent. Ce roman écrit en vers est éblouissant de beauté. Il raconte l’histoire d’un vieux poète Mahmoud Elmachi qui, en pleine guerre civile, se souvient de son village d’enfance englouti par un lac artificiel pour construire un barrage. Il raconte l’histoire d’un vieil homme qui refuse d’être asservi à la dictature d’ Hafez El Assad. Dans son cabanon près du lac il

Le grand monde

Pierre Lemaitre nous plonge cette fois en 1948 dans le contexte de l'après seconde guerre mondiale à travers l'histoire de la famille Pelletier, installée à Beyrouth, propriétaire d'une savonnerie prospère. Les enfants, trois frères, une sœur vont s'émanciper chacun à leur façon. Le destin d’Étienne qui part en Indochine à la recherche de son compagnon engagé dans les forces françaises d'occupation, retient notre attention. Nous voilà plongés au cœur de Saigon découvrant avec Étienne les dessous d'une sale guerre, le racisme, les trafics, les meurtres, les tortures. A Paris, échappant ainsi à la tutelle de leurs parents, François, Jean dit « Bouboule »,

La chorale des maîtres bouchers

Au sortir de la 1ère  guerre mondiale une famille allemande tente l’aventure en Amérique. Lors de la Seconde, des retours en Allemagne. Entre les deux les hoquets de la vie dans le terroir américain, les rêves rapetassés, les quotidiens d’une misère des « petits blancs » à la peine. Une place centrale des femmes. Une description minutieuse, précise et captivante de ces vies, de leur travail, les enfants, les chiens, les voisins. D’un bout à l’autre du bourg, une solidarité nécessaire, des rivalités inévitables. Banalités ? Pas seulement, une âme aussi traverse l’écriture de ce récit dont tous les bouts font chorale. Un
Le journal

Ça urge!

Climat, inflation, l’argent des riches… il y a une « urgence de l’insurrection citoyenne » annonce l’édito de Catherine Destom-Bottin et Daniel Rome. Alors, en cette rentrée, Cerises insiste sur deux sujets traités en début d’été : – En juin, sous le titre « Place aux jeunes », sept d’entre eux s’exprimaient par écrit, évoquant à maintes reprises leur […]

Comme une invitation à pédaler

Place aux jeunes

Humeurs

Le Congrès National du Honduras vient d’annuler les ZEPES, ces zones aux droits du travail et fiscal avantageux pour les entreprises. Cette promesse de la nouvelle présidente (de gauche) fera-t-elle école au Qatar ? aux JOP de Paris ? en Pologne ? Chiche !

7,84 milliard € ont été misés en 2021 dans les paris sportifs. De la FDJ à Betclic, les parieurs (hommes à 85%) et plutôt jeunes (2/3 ont moins de 34 ans) ont tendance à s’endetter et s’appauvrir. Les gagnants ? Les opérateurs….

Un nid de poule a causé une chute massive dans le Tour de France femmes. Pour les garçons ne répare-t-on pas la route ?

Culture

L’audacieux festival de  musique ancienne de Saint-Savin.

Le festival de  musique ancienne de Saint-Savin naissait en 2007 pour faire connaître la musique « du baroque au romantisme sur instruments d’époque ». Il est en outre  une réalisation humaine très précieuse. Qu’on en juge ! Il est né dans les Hautes-Pyrénées, dans la très petite commune de Saint-Savin comme Maryse Carlin. Musicienne française […]

Agir, c’est s’exposer. [A Bicyclette #3]

Ruralité en chantier [A bicyclette #2]

Magie des soirs d’été. [A bicyclette ! #1]

Agenda

Du 9 au 11 septembre

WETOO, festival féministe à la Cité fertile, 14 avenue Edouard-Vaillant à Pantin. Entrées à prix libre

-----------

Du 9 au 25 septembre

FÊTE DES POSSIBLES

200 rendez-vous dans toute la France métropolitaine à retrouver en ligne 

-------------

Samedi 17 septembre  de 13h à 17h

Université d’été des territoires zéro chômeurs de longue durée

Mairie du 17e, 20 rue des Batignolles Paris

-------------

Jeudi 29 et vendredi 30 septembre de 9h à 17h

Vivre en santé au travail et au chômage

Colloque du CNAM 292 rue Saint-Martin Paris, Entrée gratuite, Inscription obligatoire