Horizons d'émancipation

Révolution numérique ?

Prologue : Le numérique bouleverse la démocratie, le travail, les liens sociaux. Il peut être à la fois un formidable outil d’émancipation et un outil démesuré de surveillance et de manipulation de masse. Peut-on s’appuyer sur les pratiques numériques alternatives sans remettre en cause les géants du numérique pour dépasser ce nouveau capitalisme informationnel ? Cerises […]

Editorial

Derrière la COVID, une autre bête immonde ?

Sous couvre-feu, coupés des leurs, les senior.e.s s’étiolent. Isolés, appauvris, des jeunes enflent les queues des distributions alimentaires. Chacun.e peut citer un mort dont il n’a pu faire dignement le deuil. Drôle d’époque ! Il est d’autres deuils que d’état d’urgence en urgence sanitaire, de conseil de défense en mesures provisoires qui durent, on pourrait déplorer. […]

Allons à l’essentiel !

Nous ne sommes pas en guerre

Monde, luttes, covid et ligne de crête

Esprit de suite

Quel cours encore plus autoritaire et répressif Macron est-il en train d’imposer ?

Lentement mais sûrement le pays glisse vers un régime autoritaire, liberticide, un État policier. Les politiques mises en œuvre apparaissent de moins en moins légitimes et pour les imposer, il utilise de plus en plus la répression, l’étouffement de l’ensemble de nos Libertés Fondamentales. Un exemple parmi tant d’autres : à Rouen, ville qui n’a pourtant pas […]

L’autogestion, un impératif pour la démocratie

  Pour l’équipe de Cerises, l’autogestion est un projet politique qui nous parle. On pourrait même dire que nous sommes de fervents militants de l’autogestion. Donc c’est avec un plaisir non dissimulé que nous présentons le livre de Gilbert Dalgalian. Ce livre est composé de deux grandes parties : l’acquis et le potentiel et Impasses, Défis, Issues. Le livre a connu une première édition il y a 8 ans et l’auteur explique les raisons de rééditer ce livre : « des passages ont perdu en actualité mais le pronostic se confirme et s’aggrave….tous les feux sont au rouge : la destruction de l’environnement et du climat ;

Pourquoi Beethoven nous parle encore ?

En étant de son temps, la musique de Beethoven est liée aux Lumières et à la Révolution française qu’il salue en participant avec le poète Heine à la plantation d’un arbre de la Liberté à la frontière française. L’avatar de la 3ème symphonie illustre son engagement. Il l’avait d’abord baptisée Bonaparte en hommage aux soldats de la Liberté. Apprenant que celui-ci se faisait empereur, il biffe ce titre. Avec rage : le papier en a presque été troué. C’est devenu la Symphonie héroïque pour en conserver le sens. La construction de sa musique dit cette liberté. Son caractère épique évoque des grands

Crim’au soleil

 Nice, sa mafia, ses russes, ses milliardaires. Nice, son carnaval dont la Reine meurt subitement. Nice, métropole qui « attend » la 6G… Dans cette collection de polars nissards, Bernard Delouby nous concocte ici un suspense sur fond de 5G et 6G, d’hypersensibilité, de désordres mondiaux et de résistances quotidiennes. D’interrogations aussi. En ces temps de pandémie, il ne manque pas de lanceurs d’alerte sur les méfaits de l’excès d’ondes magnétiques. Pas sûr qu’ils, elles, soient tous des « amishs », comme dirait l’autre écolo retro… Ce roman ne masque pas les redoutables enjeux, financiers et techniques, les manœuvres de

Femmes sans merci

Le roman policier scandinave échappe rarement à des questions de société et au mal-être des sociétés nordiques. Ce polar de Camilla Läckberg n’échappe pas à la règle. Trois femmes. Prisonnières de leurs mariages. Qui choisissent pour s’en délivrer une solution radicale. Si la conclusion tend le suspense de cette publication et de chacune des trois histoires autonomes mais croisées, la description de chacune des douleurs montre les ressorts de la peur, de la maltraitance et des possibles et limites de leurs résistances. 3 humiliations, 3 femmes battues, de situations sociales et personnelles diverses. Internet ; un forum leur permet de partager  leurs blessures,

« Nul homme n’est une île »

Le film, comme celui de C. Dion « Demain », explore des lieux où les gens réinventent l’agriculture, la démocratie, l’économie, où les gens inventent leur destin et construisent du commun. Ce documentaire commence avec une présentation d’une fresque peinte par Ambrogio Lorenzetti dans le palais communal de Sienne en 1338 : « du bon et du mauvais gouvernement ». Ainsi il donne le ton : la démocratie associant pleinement le peuple est la cheville ouvrière de toute transformation. A l’époque quelques villes avaient déjà inventé le communalisme. Ce film montre tour à tour des paysans dans une coopérative, une nouvelle approche de l’architecture dans les

La Solitude Caravage

Peut-on tomber amoureux d’une figure peinte ? Yannick Haenel nous raconte la découverte d’une toile du Caravage « Judith et Holopherne » quand il a 17 ans et son désir naissant pour les femmes. Il ne voit que la beauté de Judith. Il découvrira bien plus tard que cette beauté peut être machiavélique. Ce récit nous entraîne au fil des pages sur la vie courte et mouvementée d’un des plus grands peintres de la Renaissance : Caravaggio. Il a révolutionné la peinture et influencé beaucoup de ses contemporains. Nicolas Poussin par dépit a affirmé que « Caravage est venu pour détruire la peinture. » Le récit
Le journal

le journal de Janvier 2021

Bonjour, Pas de confinement pour Cerises, la coopérative dont voici le numéro 21 ! Cerises parle : la comédienne Amélie Chamoux vous lit le poème d’Eluard : Liberté.  Pour l’entendre ici. ou pour le lire soi-même. Cerises montre des images (qui pensent) : séance chez vous, en intégral, du film de Dominique Marchais, Nul homme […]

Quels rapports de force?

Le numéro de Novembre de Cerises, la coopérative.

Humeurs de Cerises

Europe1 a présenté comme initiative » positive et innovatrice » le produit de la société Hydratis pour les « 75% de français qui sont déshydratés quotidiennement ». Sa solution ? Des pastilles hydratantes… à dissoudre…. Dans l’eau !

Ce soir au JT de France Info, les journalistes commentent les commentaires des réseaux sociaux sur une vidéo virale. Si ce n’est pas de première main, c’est de l’info de premier pixel !

Le maire de Montpellier veut faire jouer le droit de préemption pour interdire la vente de la mosquée d’Avéroès à une association proche du Maroc. Il s’agirait là d’une « ingérence » d’un état étranger. Les financements des USA à des églises évangélistes, est-ce aussi de « l’ingérence » ?

Agenda

26 janvier

Grève Éducation nationale

16 janvier partout en France, 30 janvier à Paris

Contre la loi Sécurité globale

4 février

Journée d’action interprofessionnelle

4ème de couv'

« Liberté » Paul Eluard lu par Amélie Chamoux.

Paul Eluard Poésie et vérité 1942 (recueil clandestin) Sur mes cahiers d’écolierSur mon pupitre et les arbresSur le sable sur la neigeJ’écris ton nom Sur toutes les pages luesSur toutes les pages blanchesPierre sang papier ou cendreJ’écris ton nom Sur les images doréesSur les armes des guerriersSur la couronne des roisJ’écris ton nom Sur la […]

Sur les écrans de nos identités

Spectacle Vivant

La (drôle) de bataille du livre