Délicieux.

Articles courts à déguster à tout moment.

Delicieux

Metromarxism

Voilà une publication salutaire à plusieurs titres. Il nous fait connaître l’un des tenants de la géographie critique anglo-saxonne extrêmement active depuis trente ans, (N. Brenner, S. Elden, M. Purcell, S. Kipfer, E. Kofman, E.W. Soja, I. Katznelson, D. Mitchell…) nourrie d’apports français mais presque pas traduite à l’exception notable de David Harvey ! Outre Marx […]

Metromarxism Lire la suite »

Les murs les plus puissants tombent par leurs fissures

Dans ce petit opuscule, Jean Ziegler, combattant suisse émérite, dialogue avec Denis Lafay sur le capitalisme et son évolution contemporaine. Sans concession. Sans baisser la garde, les critiques virulentes qu’argumente ce livre s’en tiennent à l’essentiel et prônent une sorte de réarmement idéologique face à l’évolution du libéralisme et à l’aggravation considérable des inégalités… et

Les murs les plus puissants tombent par leurs fissures Lire la suite »

Make Rojava green again

A caser entre deux chaussons sous le sapin ce petit opuscule fait écho au soutien à la lutte, pour la survie, du peuple Rojava. Cet écrit collectif est d’un accès facile, tout à fait abordable pour qui n’a pas (encore) grande connaissance de cette région, des peuples qui l’habitent et de la géopolitique laissée par

Make Rojava green again Lire la suite »

Le venin dans la plume

G. Noiriel signe un nouveau livre « le venin dans la plume ». En écrivant ce livre Noiriel prend des risques car il attaque ad hominem un pamphlétaire très médiatique proche de l’extrême-droite. Ce livre a le mérite de décrypter à un siècle d’intervalle les discours identitaires (Drumont/Zemmour), discours qui surfent sur une conjoncture favorable. Noiriel travaille

Le venin dans la plume Lire la suite »

Histoire d’Angèle.

« Tout ce qu’il me reste de la révolution » Un film de Judith Davis  Elle vient d’une famille militante mais sa mère a tout abandonné notamment le combat politique. Sa sœur a choisi l’entreprise, ses valeurs, et le mari, 1er de cordée, qui va avec. Reste son père, ancien maoïste demeuré fidèle aux combats sa jeunesse.

Histoire d’Angèle. Lire la suite »

Hors Normes

Un cinéma qui s’inspire de la vraie vie, celle des jeunes autistes diagnostiqués comme des cas complexes et celle des travailleurs sociaux qui tentent de rendre possible pour ces jeunes une vie en société. Vincent Cassel et Reda Kateb jouent de manière très juste un duo de travailleurs militants, prêts à prendre des risques dans

Hors Normes Lire la suite »

ContreTemps

Elle est là, nous enserrant, vigoureuse et étouffante : la ville ! Si familière qu’on oublie de s’en préoccuper. Pourtant la dynamique d’expansion des villes contemporaines se traduit en termes vertigineux (500 villes dans le monde dépassent le million d’habitants, dont 30 comptent plus de 15 millions d’habitants). Cette « métamorphose planétaire », loin de « répondre à l’espoir d’une

ContreTemps Lire la suite »

Marx aux antipodes

Cet ouvrage, affronte d’emblée  « le » Marx du Manifeste communiste de 1848 : « Par le rapide perfectionnement des instruments de production et l’amélioration infinie des moyens de communication, la bourgeoisie entraîne dans le courant de la civilisation jusqu’aux nations les plus barbares ». Marx colonialiste ? même pas en rêve ! En fait l’ouvrage est construit d’analyse de  nombreux extraits

Marx aux antipodes Lire la suite »

Pour Sama

Œil d’or du meilleur documentaire du Festival de Cannes                  Film réalisé par Waad Al-Kateab et Edward Watts  Ce film documentaire qui est aussi une histoire personnelle montre la vie et la lutte à Alep depuis le début de la révolution syrienne en 2011 jusqu’à la reprise de la ville par le régime d’Assad en

Pour Sama Lire la suite »

Vers une république des biens communs ?

La notion de « déjà-là », en tant qu’identification dans la société capitaliste contemporaine d’institutions potentiellement porteuses de son dépassement, est maintenant familière aux lecteur.trice.s de Cerises. Les « communs », institution par laquelle une communauté auto-régule son activité relativement à une ressource qu’il convient de pérenniser, relèvent assurément de cette catégorie, en ce qu’elle permet de s’extraire –

Vers une république des biens communs ? Lire la suite »

Retour en haut