écologie

Les bassines

Alors que le dérèglement climatique accentue depuis une vingtaine d’années le déficit en eau, la situation des nappes phréatiques continue de se dégrader lentement. Au 1er juillet 2023, 68%[1] des niveaux des nappes restent sous les normales mensuelles. Cela entraîne de gros problèmes pour l’agriculture et notamment pour les cultures qui demandent beaucoup d’eau comme […]

Les bassines Lire la suite »

Megabassines : enfin un mouvement pour l’eau ?

Ce week-end des 25 et 26 mars, des dizaines de milliers de personnes se sont mobilisées à Sainte-Soline (Deux-Sèvres) contre la création de méga bassines. La mobilisation, en plein mouvement social, a confirmé la « radicalisation » d’une partie des opposants/es à la politique macronienne, lassés/es de la superbe et du mépris du pouvoir. Lequel a visiblement

Megabassines : enfin un mouvement pour l’eau ? Lire la suite »

Méga-bassines : LA FUITE EN AVANT !

Méga-bassines : LA FUITE EN AVANT ! Foin du réchauffement climatique, trop occupés à « valoriser » l’agro-industrie intensive, caciques de la FNSEA et classes dominantes s’enfoncent sans vergogne dans la confiscation de l’eau au profit de quelques « gros ». Les méga-bassines sont-elles autre chose ? L’agriculture industrielle, par son propre fonctionnement, contribue à la crise climatique, raréfie les ressources en

Méga-bassines : LA FUITE EN AVANT ! Lire la suite »

Un méthaniseur à La Chapelle Neuve, Morbihan, c’est non !

  Les habitants de la Chapelle-Neuve  ont découvert sans la moindre information municipale préalable,  que leur  commune devenait le lieu d’implantation d’une unité de méthanisation. Un projet  d’une capacité de 52,7 tonnes de déchets par jour, installé à 400 m de l’école à 200 m du cours d’eau la Sambre, à 30 m de la

Un méthaniseur à La Chapelle Neuve, Morbihan, c’est non ! Lire la suite »

Terre et capital- Pour un communisme du vivant

L’écologie politique ne pourra réussir qu’en se liant à l’horizon du communisme. Mais ce dernier doit actualiser sa philosophie de l’histoire, en dépassant sa tradition où le développement par la domination de la nature est une clef vers l’émancipation du monde du travail. Si la nature est transformée par les activités humaines, elle est aussi

Terre et capital- Pour un communisme du vivant Lire la suite »

Pas d’écologie sans autogestion et socialisation du revenu

Construire le monde d’après dans les luttes, ne pas laisser l’initiative aux seules forces du capital, Cerises avait proposé en septembre à plusieurs syndicalistes ainsi qu’à une jeune étudiante d’en débattre à la veille de la journée d’action interprofessionnelle du 17 septembre. Benoit Borrits poursuit le débat et  livre ici une proposition d’urgence qui ouvre

Pas d’écologie sans autogestion et socialisation du revenu Lire la suite »

L’écologie au XXIe siècle

A l’initiative de Reporterre, 12 « représentants.es » de la nouvelle génération écologiste sont ici interviewés.es.  Si le choc climatique et la nécessaire transition écologique font consensus entre les auteurs, on observera bien des nuances sur le rapport à la transition sociale, sur la rupture avec les mécanismes du capitalisme mondialisé ou sur la méthode. Contrainte ? Mobilisation

L’écologie au XXIe siècle Lire la suite »

Les émotions de la terre

Dans la richesse des publications dans le vaste champ de l’écologie les apports singuliers ne sont pas pléthores. Ce livre en fait partie. Il s’inscrit dans le sillon des approches sensibles de l’environnement, très prolifiques chez les anglo-saxons, avec beaucoup de traductions disponibles, et suscitant des apports francophones assez remarqués. Il en a les inconvénients

Les émotions de la terre Lire la suite »

Sauver l’économie capitaliste ou sauver la planète ?

La crise sanitaire a imposé le confinement de la population qui induit une chute spectaculaire de la production. Les États multiplient les mesures de soutien aux entreprises pour éviter les faillites en cascade. Pour quelle finalité ? Relancer le capitalisme ou mettre en place une démocratie économique qui nous permettra de sauver la planète ? Ce texte

Sauver l’économie capitaliste ou sauver la planète ? Lire la suite »

Fin du monde, fin du mois, même combat [Table ronde]

Sur terre, notre relation d’humains à notre environnement est liée à l’exigence qui est la nôtre de produire notre vie en puisant dans notre environnement. Cette capture qui va de la pierre taillée à la production désormais mortifère de Co2 s’effectue aujourd’hui selon le mode capitaliste. Mais voilà la terre brûle, la crise écologique planétaire,

Fin du monde, fin du mois, même combat [Table ronde] Lire la suite »

Retour en haut