Makan Rafatdjou

Makan Rafatdjou

De quoi le logement est-il le nom ? Peut-il être gratuit ?

Le logement : part existentielle de nos vies, lieu stable (demeure !) de la sphère intime (chez soi !), adresse reconnue (résidence !) d’où nous déployons nos vies, relations et activités; lieu nodal renvoyant toujours à l’archétype de la maison (domicile ! du domus) où s’instaure une part essentielle de notre usage du monde (habitation !), et de […]

De quoi le logement est-il le nom ? Peut-il être gratuit ? Lire la suite »

Il n’y a pas eu de Révolution

Dans son opus majeur (Au voleur! Anarchie et Philosophie, PUF, 2022) l’autrice tentait une critique radicale de la domination en interrogeant, par-delà la critique du capitalisme, les conditions du ” non-gouvernable ” et la nécessité d’être dirigés pour survivre. Dans cette même visée, elle poursuit ses réflexions sur les privilèges et aliénations non-abolis en 1789

Il n’y a pas eu de Révolution Lire la suite »

Démocratie : Autonomies et coopérations à toutes les échelles

Où que je sois, je le suis immédiatement à toutes les échelles possibles : lieu, quartier, ville, agglomération, métropole, département, région, nation, continent, monde ! Et l’ensemble des sphères de ma vie (réseaux sociaux, amis, amours, familles, travail, loisirs, consommation, culture, sport, santé, consommation, déplacements…) impliquent et impactent des échelles de plus en plus multiples !  La condition

Démocratie : Autonomies et coopérations à toutes les échelles Lire la suite »

Vers une bifurcation territoriale

Le territoire n’est pas une donnée naturelle mais une longue matérialisation géographique particulière de la singularité socio-historiques constitutives des communautés et sociétés, des écosystèmes faites d’interrelations constantes, évolutives, et en transformation accéléré.  L’homme fait monde en se faisant, et se fait lui-même en faisant monde. Il compense sa fragilité biologique originelle en tant qu’espèce exo-somatique

Vers une bifurcation territoriale Lire la suite »

NUPES : par où la sortie ?

Le contexte calamiteux qui a donné lieu au bricolage en extrême urgence de la NUPES après le premier tour n’augurait pas d’un immense champ de possibles vertueux et durables. Cantonnée à l’opposition au soir du second tour dans un parlement marqué par l’absence de majorité présidentielle et une présence historique de l’extrême droite, et en

NUPES : par où la sortie ? Lire la suite »

L’eau et la condition territoriale

Le territoire c’est la matérialisation géographique, à des rythmes et sous des formes variées, de l’évolution générale de l’humanité faisant monde, et de l’histoire singulière des sociétés et civilisations, dans des configurations sociales et spatiales produites. C’est la plus haute et œuvre physique et mentale humaine, un mixte de matières inertes indispensables à la vie

L’eau et la condition territoriale Lire la suite »

D’une dynamique politique populaire comme ferment de l’Union populaire

De Makan Rafadjou 4 mai 2022 La séquence présidentielle a livré quelques enseignements majeurs : A/ la fin d’une période historique des partis pris dans la nasse institutionnelle, soit qu’ils aient parfaitement endossé cette posture dans le conformisme de l’alternance pour des variantes d’une même politique (LR-PS), soit qu’ils se soient montrés incapables de dégager des

D’une dynamique politique populaire comme ferment de l’Union populaire Lire la suite »

Soi-même comme un roi

Le débat complexe de l’identité et sa double dimension subjective et sociale est structurants pour toute société, et donc un véritable défi politique. Pour l’autrice son irruption dans les termes hégémoniques d’aujourd’hui est symptomatique de la crise sociale et sociétale que nous traversons, et de notre difficulté à trouver les réponses adéquates et durables. L’assignation

Soi-même comme un roi Lire la suite »

Le marché contre l’humanité

L’une des pensées les plus fertiles de l’écologie politique depuis 25 ans brocarde les responsabilités du néolibéralisme et de la dictature du marché dans l’effondrement de nos souverainetés politiques, économiques et anthropologiques, et les désastres écologiques. Cela mérite d’être signalé, lu, et débattu. Pour l’auteur les crises écologiques et politiques en cours condamnent en même

Le marché contre l’humanité Lire la suite »

L’écologie sociale, penser la liberté au-delà de l’humain

Voici une pièce de plus dans les traductions déjà disponibles qui soulignent l’actualité des œuvres de M. Bookchin (1921 – 2006). Il s’agit ici d’un assemblage de textes tirés de trois ouvrages différents : Remaking Society déjà traduit (Une société à refaire), The Ecology of Freedom déjà traduit partiellement, et The Philosophy of Social Ecology pas

L’écologie sociale, penser la liberté au-delà de l’humain Lire la suite »

Retour en haut