Délicieux

Connemara

Nicolas Mathieu raconte ici avec talent l’adolescence, la crise de la quarantaine, les rurbains.es et la périphérie provinciale, les cabinets conseils. Il saisit des bribes de vie, premiers émois ou scènes de sexe, le vieillissement, le délaissement….

Au fond rien que du commun, du banal, dirait l’un, mais présenté au plus vivant, dirait l’autre. Il en est de ce roman comme de quelques œuvres descriptives, emblématiques et/ou révélatrices de leur temps, synthèses d’une époque et de tranches de vie.

Les rapports entre genres, la domination au sein des (ex) familles, la politique, la perversion managériale autant que les apparences et les comptes en banques y sont écrits d’une façon simple mais pleine d’humanité. 
L’auteur se révèle comme un analyste très fin de la société. Son style est magnifique et produit un livre splendide, une fresque sociale et politique qui parle des choses de la vie. Du temps d’aujourd’hui.

Patrick Vassallo.

Connemara, Nicolas Mathieu, Actes Sud, 2022, 400 pages, 22€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


CAPTCHA Image
Reload Image