Délicieux

Selfies

Pour ce service de police de Copenhague, confronté à la rationalisation des moyens et l’ajustement de ceux-ci par les résultats, cette série de meurtres et accidents par chauffard non identifié rouvre plusieurs enquêtes.  Les victimes sont des jeunes femmes pauvres, en quête de reconnaissance « faciale », selfies à l’appui. Mais la course au selfie cache mal une fuite en avant dans une société danoise où chacun.e est renvoyée à lui même, à sa propre image. Road movie scandinave, Jussi Adler Olsen signe là  un polar à plusieurs suspenses. Le trio policier montre aussi une autre face humaine dans cette lente descente aux phantasmes d’enfers. Sans issue?

Patrick Vassalo

Selfies, Jussi Adler Olsen, éditions Albin Michel/Livre de Poche, 2017, 762 pages, 9,40€ 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *