Le journal

Comme une invitation à pédaler

On aime ou on n’aime pas, mais le Tour de France, c’est vraiment un événement populaire. Toute la rédaction s’en mêle dans son « Horizon d’émancipation ». Et pendant qu’on culmine dans les hauteurs, un peu plus bas, dans les vallées, Laurent pédale aussi. Et le soir, sur les places de villages, dans les prairies, il conte, il raconte. C’est normal, il est comédien et il fait sa « tournée théâtrale à vélo« .

Ne gâchons pas les vacances, mais digérons tranquillement les enseignements des derniers soubresauts de l’année avec les élections législatives.

Ça carbure autour de la situation nouvelle créée par la NUPES… mais aussi l’entrée en force du RN à l’assemblée. « Et maintenant? » s’interroge Daniel Rome dans son édito. Comment construire du commun? Catherine Destom-Bottin a bien une petite idée là-dessus. Et c’est le résultat de l’élection de Pontivy qui lui a soufflée : « Ça s’appelle un collectif citoyen« . Une ouverture.

A Saint-Denis, en matière d’ouverture, Julie Deliquet, propose « Fille(s) », une création collective qui réunit plusieurs générations de « petites filles, adolescentes et femmes ».

Et puis, il y a le Forum. Qu’on y revienne sur la situation en France ou qu’on y parle encore de l’Ukraine : la voix d’un syndicaliste, Vitaly Dudin, se fait entendre qui donne sa version du futur espéré dans son pays « quand la guerre sera finie ». On attend vos suggestions pour ce forum.

Pour l’instant, dans les délicieux, on médite sur le rapport entre Poutine… et le passé de l’URSS. Bénédicte a lu « le fantôme de Staline« . On revient sur les livres de Patrice Leclerc ou d’Alexandre Grondeau sur la ville (évoqués par Cerises, dans son « Esprit de suite« ) et sur le Street Art.

Et n’oubliez pas tout le reste du mensuel dans ces pages.

Bonne lecture, bonne détente.

Pour une rentrée efficace.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


CAPTCHA Image
Reload Image