Délicieux

Le travailleur de la nuit

Un petit coup de cœur pour cette BD. Matz pour le scénario et Chemineau pour les dessins nous racontent l’histoire vraie d’Alexandre Jacob cambrioleur ingénieux, et anarchiste.  Ce personnage attachant, plein d’humour et de tendresse grandit à Marseille, s’engage comme mousse au grand dam de sa mère, vit durement sur les bateaux, traverse les océans, et comprend vite que partout la misère, et l’exploitation gangrène le monde. Il ambitionne de devenir capitaine et se forme, mais la maladie l’empêche de mener à bout son projet.

Il découvre la politique, fréquente les milieux anarchistes très actifs dans les années 1890. Il travaille pour devenir  typographe puis pharmacien mais la justice et la police le poussent à devenir cambrioleur.

Les aquarelles aux couleurs chaudes de Chemineau nous plongent dans l’atmosphère de l’époque. Les vues de Marseille et de Paris sont  magnifiques. Les personnages paraissent réels.

Enfin les séquences du procès en forme de flash-back nous permettent de mieux saisir le cheminement de ce rebelle au grand cœur.

Sylvie Larue

Le travailleur de la nuit, Matz et Chemineau, Éditions Rue de Sèvres 128 pages, 21×27,5 cm,

Avril 2017,  18€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image