Délicieux

Retour à Managua

Prix Cervantés, le plus important prix littéraire décerné dans l’État espagnol, en 2018, Sergio Ramirez est plus connu chez les militant.e.s de  la gauche française comme ayant été le premier vice-président de la République Sandiniste. Et l’un des tous premiers dirigeants sandinistes à avoir rompu avec le « Danièlisme ».

Avec « Retour à Managua », publié au début de l’été, Sergio Ramirez renoue avec l’inspecteur Dolores Morales*, ancien guérillero n’ayant pas, lui non plus, suivi l’effarante dérive autoritaire et mafieuse du Daniélisme pour nous plonger dans les bas-fonds du Managua à l’heure du capitalisme triomphant. C’est noir, caustique et drôle. Et ça cogne juste.

*L’inspecteur Dolores Morales était déjà présent dans « Il pleut sur Managua », premier roman policier de Sergio Ramirez publié en français (2011)

Retour à Managua, Sergio Ramirez, Éditions Métailié, 350 pages, 21 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *