Délicieux

Le Théâtre des Merveilles

Après « Les yeux fardés », désormais disponible en poche et authentique chef d’oeuvre , et « Les Femmes de la Principal », le poète et chanteur catalan Lluis Llach nous offre, toujours dans une traduction de Serge Mestre son troisième roman en français « le Théâtre des Merveilles ». C’est une nouvelle pépite où Lluis Llach nous conduit d’Argelès et son camp de détention des républicains espagnols réfugiés/détenus en France à la Barcelone des dernières décennies du franquisme avec comme héros de son roman le baryton Roger Ventos.

L’ancienne icône de la lutte contre le franquisme puis, plus récemment, député indépendantiste catalan

met en scène les combats de sa vie : la liberté, les libertés plutôt,  démocratiques, politiques, sociales, sexuelles, Lluis, Llach a toujours revendiqué son homosexualité et la musique.

Lluis Llach fait de ce roman, de ses romans comme hier de ses chansons, des armes chargées de futur.

Le Théâtre des Merveilles , Lluis Llach, 400 pages, Éditions Actes Sud, mai 2019, 23 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *