Délicieux

Du Dhofar à Bahreïn ; mémoires de luttes et d’espoirs (1965-2011)

Dhofar, Oman, Bahreïn, Yemen, Beyrouth, Front de libération du golfe Arabique occupé, Mouvement révolutionnaire d’Oman, Front populaire de Bahreïn, etc. : autant dire que l’Histoire que nous raconte Abdulnabi Al-Ekry (Hussein Moussa dans ses longues années de clandestinité) est peu connue dans les milieux militants français. D’ailleurs, en ce sens, la courte préface de Bernard Dréano complète fort bien l’ouvrage par l’éclairage qu’elle apporte. Ce livre témoigne d’une génération de révolutionnaires arabes dont le cadre d’action s’étendait « de l’Atlantique au Golfe ». La solidarité internationale aux luttes de libération, l’exil, sont également évoqués. Après les années 1960/1970, le reflux progressif amènera l’auteur à militer essentiellement dans des organisations de défense des droits humains ; au début des années 2000, de retour dans son pays, le Bahreïn, il a aussi participé à la création du Waad (National democratic action society), parti d’opposition dissous par le pouvoir il y a un an.

Abdulnabi Al-Ekry, Du Dhofar au Bahreïn ; mémoires de luttes et d’espoirs (1965-2011), Éditions Non Lieu, octobre 2018, 19 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *