Délicieux

Street art contexte(s)

Géographe, spécialiste du « street art » appelé à conseiller différentes initiatives (comme la street art avenue de Plaine Commune), Olivier Landes propose une nouvelle édition de la somme qu’il a commise sur le graph.

Panorama éclectique et commenté de dizaines d’œuvres à travers le monde, il les présente dans leur contexte, ainsi que leur auteur, mêlant pérennes et éphémères, « officielles » ou spontanées. Petits graphs du coin de rue, réalisations monumentales y ont leur place.

L’ensemble rend bien compte de l’absence de frontières de cet art, parfois et autrefois qualifié de salissure urbaine et dont la nervosité et l’esthétique exprime si bien la ville, hip hop de la plastique, techno de la couleur. Mouvement désormais global, l’art de la rue n’échappe pas à une certaine marchandisation. En plaçant la seconde partie de l’ouvrage sous le signe de son engagement de la Palestine à l’anticapitalisme, l’auteur donne à voir la dimension contestataire, initiale, du « street art ».

On regrettera que les rarissimes grapheuses restent ici invisibles et que l’Afrique ne trouve aucune place dans cette belle anthologie.

Patrick Vassallo

Street art contexte(s), Olivier Landes, Éditions Gallimard Alternatives, 2021, 240 pages, 35€ 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


CAPTCHA Image
Reload Image