Délicieux

Les Damnés de la Commune

Raphaël Meyssan à la fois scénariste, illustrateur et coloriste nous livre une œuvre en trois tomes qui représente un travail titanesque de recherche documentaire, et de graphisme. Cette œuvre croise l’histoire personnelle de l’auteur qui vit à Belleville, dans un immeuble où a vécu le communard  Lavalette. C’est à la recherche de l’histoire de ce personnage et de l’histoire de la Commune de Paris que l’auteur se lance pendant plusieurs années.

Raphaël Meyssan a numérisé 15000 documents de l’époque pour reconstituer le puzzle et illustrer ainsi de manière totalement originale les trois tomes de sa BD, si on peut les appeler BD parce qu’en réalité il n’y a aucun dessin, seulement une mise en scène fabuleuse de gravures d’époque pour raconter un récit, celui de Lavalette et des 72 jours de la Commune de Paris.

L’auteur nous plonge dans l’ambiance du soulèvement populaire, jour par jour, parfois heure par heure, à travers deux voix, celle du narrateur qui décrit ses recherches, et celle des participants à la révolte.  Trois magnifiques ouvrages.

Sylvie Larue

Les Damnés de la Commune, Raphaël Meyssan, Éditions Delcourt, 3 tomes de 144 pages, parus en 2017 et 2019, 23,95 euros chacun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image