Horizons d'émancipation

Coup de cœur pour une liste vraiment citoyenne

Cet article fait partie du dossier : que faire des élections? À lire également sur le site :

B.E.C : derrière cet acronyme se cache une liste aux municipales de Bagnères-de-Bigorre : Bagnères Écologie Citoyenne. Une liste pas comme les autres, une liste qui espère secouer le cocotier bagnérais un peu endormi sur une manière très ancienne de fonctionner. En face, trois autres listes qui se prétendent apolitiques ou sans étiquette et qui défendent les choix faits par l’actuel président de la République qui a des liens familiaux dans ce coin des Pyrénées. Le terme de citoyenne est aujourd’hui galvaudé. Pour BEC c’est une réalité. Les 31 candidat.e.s n’ont jamais eu d’engagement politique. L’idée a germé cet été : « on ne peut pas continuer à laisser faire des édiles locaux qui se moquent comme de leur première chemise de l’intérêt des habitants ». Ils gèrent la commune comme une entreprise ! comme si c’était leur propriété. Début septembre aucune liste vraiment à gauche ne pointe à l’horizon. Alors un grand nombre de jeunes animé par l’idée que la planète est en danger, qu’il faut se prendre en main si l’on veut que ça change, ont pris leur bâton de pèlerin (normal nous ne sommes pas loin de Lourdes !). Ils ont lancé l’idée d’une liste qui fasse de la politique autrement, fortement inspiré par le municipalisme. Pas facile quand on ne connaît pas les arcanes de la politique. Alors cette jeune équipe a pris des coups de bec ! mais a réagi avec sérénité et fermeté. On a d’abord tenté de mettre en cause leur inexpérience puis comme c’était, pour certains, des jeunes venus d’ailleurs, donc des « étrangers » on les a qualifiés de « dangereux Zadistes » car ils sortaient du cadre, à tout point de vue. Cette nouvelle équipe a organisé des réunions publiques et petit à petit ils ont essaimé et gagné à leur cause des habitants de tout âge qui se sont dit « voilà une manière intéressante de faire de la politique car on nous associe à la campagne, au programme et à la composition de la liste », bref une vision horizontale de pratiquer la politique, une vision ancrée dans le réel comme le dit Carole Nicolas animatrice de la liste. En quelques mois cette jeune équipe a construit du savoir et de l’expertise, qu’elle a su mettre en partage avec toutes les catégories sociales de la ville. Des petites communes rurales proches de Bagnères ont emboité le pas de BEC. Alors quel que soit le résultat le 15 mars au soir, une dynamique a émergé et ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Ils continueront à exister bec et ongles !

Daniel ROME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image