Délicieux

La rage et la beauté, Mawlana

Il est un spectacle auquel il faut particulièrement prêter attention, dans ce Festival Off d’Avignon 2019 : « Mawlana » de et avec Nawar Bulbul, adapté du texte de Fares Al-Zawaby.

Le Théâtre de la Bourse du Travail CGT nous offre l’occasion d’entendre une parole qui nous vient directement de Syrie. Le comédien, Nawar Bulbul, rêvait depuis vingt ans de faire ce festival. Aujourd’hui ce rêve se réalise. C’est peut-être pour cela qu’il déborde d’une énergie incroyable, à moins que ce ne soit la rage qui l’habite ?

On se doute, en entrant dans la salle, que le propos sera dur, qu’il nous faudra serrer les dents. Et pourtant… pourtant, on rit, on est charmé, par la langue d’abord (le spectacle est sur-titré), mais aussi par la fougue de ce comédien, loin de nos conventions théâtrales d’occidentaux.

On plonge avec curiosité dans un quartier historique et populaire de Damas, dans cette société arabe que l’on connaît trop peu. On s’attache à ce jeune Syrien de dix-huit ans, écrasé par les contraintes familiales, religieuses, sociales, dont le cœur bat autant qu’il saigne. Et puis, inévitablement le malaise nous étreint. On s’insurge, on bouillonne intérieurement, on redoute la suite. Et c’est alors qu’un grand vent de liberté souffle sur le plateau.

Ce spectacle porte en lui la fureur de dire. Il est un cri, il est un chant, il est la rage et la beauté. Il ne peut laisser indemne.

Amélie Chamoux

Mawlana // Cie la Scène Massana //Festival Avignon Off

Du 5 au 26 juillet 2019 à 19h

au Théâtre de la Bourse du Travail CGT d’Avignon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *