Délicieux.

Articles courts à déguster à tout moment.

Le second disciple

L’auteur belgo-turc de cet ouvrage a-t-il écrit un « thriller » ? L’ancien militaire Xavier Brulein a tout du paumé dynamité par la colère, à l’adrénaline dopé par la haine. Bruxelles, Anderlecht, Molenbeek… ces villes cancéreuses instillent au djihadiste Abu Khassem sa dose de survie. Malgré des trop-pleins internes qui hurlent à la face de sa déraison. 

On croise un groupe d’extrême-droite (« un peu de nazisme pour casser l’image de club djihadiste »), un commando « islamiste », dans une géopolitique euro-méditerranéenne. Un engrenage dont l’auteur s’ingénie à scruter embardées et logiques dans un exercice chirurgical. On bordure le rendu sociologique et l’analyse psy, le fantasme et la déglingue. Jusqu’à une certaine horreur. Dr Jekyll ou Mister Hyde ? Lequel se cache à ce stade supérieur du Djihad qui s’en prend à des personnages plus qu’à des humain.e.s ? Les quelques heures magiques où Abu a aimé L. révèlent le paradoxe du raté. Un retour d’amour, Une flamme qui s’éteint. Le rien qui fait bascule. 

Mais qu’est-ce donc que la haine ???

Patrick Vassallo

Le second disciple, Kenan GÖRGÜN, Les Arènes, 2019, 400 pages, 20€, Poche 8,4€

Partager sur :         
Retour haut de page