Horizons d'émancipation

Le Tour du Monde en Vélo d’Appartement

Rejoindre l’ensemble du dossier

Voilà un livre vivant. Même épuisé, il continue de tracer sa route. Une œuvre moderne, qui a su tirer de la communauté internet le meilleur de sa substantifique moelle.

En 2012, Eric Tournaire, professeur, auteur et illustrateur, découvre qu’il est atteint de la maladie de Parkinson. Sa spécialité : les carnets de voyage. Rêves en pause… Il faut s’occuper de sa santé en priorité. Fortifier ses muscles. C’est alors que naît l’idée : s’obliger à pédaler cinq jours par semaine, deux heures par jour, pour faire un tour du monde. 94 396 km et 44 pays à traverser. En vélo d’appartement. Et raconter un autre voyage, physique, en pays de Parkinson. Mais comment éviter les coups de marteaux au moral, ne pas rester scotché à la moquette ?

C’est là qu’intervient internet. Le cycliste d’appartement demande de l’aide. Et la communauté se mobilise.

« Dominique de Vichy offre 5601 km, coups de pédale qui nous font traverser New-York et Montréal, et nous situent en direction de l’Alaska, mettant le cap sur Juneau. »

On partage des photos, des visas, des tickets. Et surtout des kilomètres. Pour qu’avance le voyage immobile. Ainsi prend forme ce carnet de voyage imaginaire aux somptueuses illustrations. 

« Dimanche 21 Septembre

Objectif atteint ! Grâce aux 5000 km donnés par Gérald et aux 10540 km offerts par les cyclo-randonneurs de St Yorre, nous rejoignons Vichy, que nous dépassons même de 618 km ! Périple total : 95014 km ! »

Le monde appartient à ceux qui pédalent pour les autres. Et à ceux qui lisent le carnet…

Alexandra Pichardie

Le Tour du Monde en Vélo d’Appartement, Eric Tournaire, Fabien Palmari, 2015, Elytis Éditions, 20,00 euros

Lire l’interview de l’auteur Éric Tournaire par Alexandra Pichardie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *