Délicieux

Femmes d’exception

Qui connaît l’antillaise libre Lumina Sophie, la philosophe Maria Deraismes, la mathématicienne Sophie Germain ou la Grande Séverine, journaliste progressiste ? Ce petit ouvrage nous fait (re)découvrir 20 femmes que la domination masculine et la misogynie ont délibérément invisibilisé dans l’oubli.

Parfois masquée par la notoriété de leur mari, mentor ou collègue illustre,  elles n’en furent pas moins des héroïnes de l’ordinaire ou de l’exception. Les « raisons » les plus insanes ont été exprimées pour dénier à ces femmes toute intelligence ou capacité, ou pour considérer qu’il y a mieux à faire que de les honorer. Dans ces réécritures de l’histoire, que l’on apprend au fil des quelques pages consacrées à chacune d’elles, surgit une histoire officielle au service des dominations, de raison d’État en déraison machiste. Comme un mépris ordinaire. Un dévoiement qui succède au dévouement.

Cette assignation de genre ne nous étonnera pas, même s’il nourrit la colère ; remettre à la place qu’elles méritent ces femmes qui firent l’histoire, notre histoire, avant d’écrire la leur répare un oubli mémoriel tout entier mis au service d’une inégalité que la raison et la justice invitent à réparer.

Patrick Vassallo

Femmes d’exception, Yannick Ripa,  Édition le calier bleu, 2021, 214 pages, 12€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


CAPTCHA Image
Reload Image