Délicieux

Marat savant et tribun

Publié en 1997, enfin traduit, cet ouvrage de Clifford D. Conner, propose  une introduction enthousiaste de la figure la plus subversive de la Révolution française : Jean-Paul Marat. Avec cet ouvrage Clifford D. Conner historien des sciences, dresse le portrait d’un scientifique de son temps médecin, auteur d’ouvrages de physique expérimentale, reconnu dans ces deux domaines par ses contemporains mais en butte à l’Académie des sciences. Ses ennemis politiques useront du conflit qui l’opposa à cette institution monarchique.  De ce point de vue Clifford D. Conner compare Marat à Lavoisier ou encore à Condorcet. L’auteur éclaire aussi combien l’accusation d’imposture scientifique, est au service d’une seconde accusation ; celle d’être un déséquilibré imbu de lui-même. Clifford D. Conner casse cette double image pour faire découvrir un Marat entièrement dédié à la lutte pour l’égalité des « classes non possédantes ». Mais pas seulement, Marat est  intensément solidaire des Africains réduits en esclavage dans les colonies françaises, à qui il accorde le droit « de massacrer jusqu’au dernier de leurs oppresseurs ». Enfin on découvre avec les pages contextualisées de L’Ami du peuple un Marat clairvoyant, courageux, audacieux, s’identifiant totalement à la pleine égalité sociale.

Clifford D. Conner enseigne l’histoire à CUNY School of Professional Studies. Il est notamment l’auteur d’une Histoire populaire des sciences et d’une monographie sur la carrière scientifique de Marat,

Catherine Destom Bottin

Marat savant et tribun, Clifford D. Conner, Editions La fabrique, Septembre 2021, 232 pages, 15 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image