Notes d'actualité

Féministe, anti-capitaliste, anti-raciste

Les avis convergent :  à Rennes, mais sans doute ailleurs aussi, la manifestation contre les violences faites aux femmes fut très réussie, réunissant beaucoup plus de manifestantes que l’an passé. De MeToo à NousToutes, le mouvement féministe se renforce, s’élargit et touche les jeunes générations. Il s’auto-organise, via les réseaux sociaux, débordant ainsi largement le cadre des organisations qui se revendiquent féministes. A Rennes, des réunions, des collages, des ateliers de confection des banderoles, ouverts à toutes et tous ont permis une préparation dynamique de la manifestation. La tête du cortège était constituée de femmes exilées qui subissent de multiples discriminations. Des femmes Gilets Jaunes ont participé. Des slogans proposés ont affirmé la volonté de ne pas opposer les femmes voilées et non-voilées. Ponctuée de plusieurs prises de parole,  la manifestation s’est conclue par une invitation à danser, car si les féminicides sont terribles, la lutte doit être belle et joyeuse.

Sylvie Larue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *