Délicieux

Que sont devenus les ex-Fralib ?

Cinq ans déjà, coucou les revoilà ! Cela fait en effet cinq ans que les ex-Fralib ont signé le protocole de fin de conflit avec Unilever qui leur ouvrait la possibilité de reprendre la production en créant leur entreprise : la Scop TI. Cinq ans après, ils sont toujours là avec une idée fondatrice : toutes celles et ceux qui ont participé à la lutte ont le droit d’être dans la Scop. Ce n’est pas simple bien sûr car il faut trouver de nouveaux clients, lancer leurs nouvelles marques… Mais ils tiennent bon et seraient proches de l’équilibre. Ça, c’est ce qu’on connaît. Mais comment se passe la vie de tous les jours dans la Scop ? Le réalisateur Claude Hirsch qui a suivi toute leur lutte avec deux films, récidive avec ce troisième qui capte des instants extraordinaires de la vie des coopérateurs. La participation de la comédienne Audrey Vernon qui joue le rôle d’une ouvrière mutine et rebelle, facilite l’expression des coopérateurs sur le nouveau rapport qu’ils établissent avec le travail. Un avant-goût de l’après-capitalisme ?

Benoit Borrits

Les coriaces sans les voraces, une usine reprise en coopérative. Réalisé par Claude Hirsch. 2017. DVD. Film 73 minutes + Bonus 45 minutes. Distribution *Pol’Art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *