Délicieux

La République des faibles

Lyon, début 1898. Des pentes de la Croix-Rousse aux quartiers populaires, la montée du socialisme naissant se mêle aux ressentiments de 1870-1871. La ligue d’extrême-droite monte en puissance. L’antisémitisme rivalise avec la haine « des Boches ». Exactions, équipées vengeresses et manifestations occupent les rues. Mais des disparitions d’enfants, puis des cadavres viennent troubler ce climat délétère, […]