Délicieux.

Articles courts à déguster à tout moment.

Mortel sourire

Paris avril 2020, sous confinement. Le commissaire Jasper s’ennuie. Mais ça ne va pas durer. Un cadavre dans la Seine, sous le Pont-Neuf et les affaires reprennent. Autour d’Isabelle Burlat, chirurgienne, un meurtre, un disparu, un mort du Covid (pas sur… ?). Ses amants, son mari.  Cette femme est-elle une mante religieuse ?

Ou bien faut-il chercher du côté de la concurrence féroce des laboratoires pharmaceutiques qui se livrent une guerre sans merci pour la recherche des traitements et vaccins anti-covid ? Les brevets à la clef…

Le récit de l’enquête de Jasper est ponctué des évènements de la pandémie et nous replonge dans ces mois qui resteront longtemps dans notre mémoire. Mais l’humour de Philippe Stierlin n’est jamais loin, qui fait parler les morts, un personnage mystérieux, l’amoureux, et même le virus…  il ne s’agit surtout pas d’une plongée dramatique.

Ce polar se lit avec plaisir.

Sylvie Larue

Mortel sourire, Philippe Stierlin, Les éditions Arcane 17, Août 2022, 240 pages, 17 euros

Partager sur :         
Retour haut de page