Délicieux.

Articles courts à déguster à tout moment.

Coupe du monde de football, un miroir du siècle (1904-1998)

 

Au-delà des scandales liés à l’édition 2022 au Qatar, ce livre rappelle que, depuis sa création, cet évènement a une forte dimension politique. De « La Copa del Duce » à « Un sursis pour Videla » ou « L’arrivée de l’Afrique et l’Asie », les 16 chapitres allient football et contexte populaire et politique. Concluant avec « Un avenir programmé », l’auteur revient sur le nationalisme, la lente décolonisation du football, la puissance de la télévision, la fortune de la FIFA, le pouvoir de l’argent…

Le livre est à la croisée de trois histoires : celle de la Coupe du monde de football à travers tout le 20e siècle, mais aussi celles d’un journal, Le Miroir du football, et de son rédacteur en chef, François Thébaud. Ce dernier et l’équipe du Miroir furent au cœur de l’occupation de la Fédération française de football (FFF) en Mai 68, avec la célèbre banderole « Le football aux footballeurs » ou, quelques années plus tard, de la création du Mouvement football progrès (MFP).

Proposé à la fin des années 1990, le manuscrit de François Thébaud s’est heurté à trois indifférences. De la part de celles et ceux qui professent que « le sport ne doit pas être politique » ; à l’opposé, de celles et ceux qui, au nom de la politique, dénoncent toute pratique sportive ; et aussi, de la part de « son camp », dont il avait refusé le diktat, à la fin des années 70, lorsque le PCF voulu remettre la main sur la ligne éditoriale du Miroir. Voici ce livre publié, dans une édition agrémentée de très nombreuses photos[1].


[1]          A propos du Miroir et de F. Thébaud, voir aussi www.miroirdufootball.com

Christian Mahieux

Coupe du monde de football, un miroir du siècle (1904-1998), François Thébaud, Éditions Syllepse, octobre 2022, 12 euros.

Partager sur :         
Retour haut de page