Délicieux

Tu peux rentrer chez toi

Voici un roman policier qui mêle trois lignes de lectures dans une démonstration de fort belle qualité. États-Unis, les commandos anti-avortement, ultra religieux, diablement équipés, mènent une guerre sans merci. C’est d’actualité !

Nina est flique. Elle mène sa carrière avec détermination et respect. Au service d’un certain sens de la justice, de l’égalité, du droit des femmes. Dans un commissariat « normal ». C’est aussi d’actualité. Phyllis tient un refuge pour femmes victimes de violences conjugales et leur accorde un asile, où nul ne peut les importuner, bardé de protections, havre pour refaire une vie, sans la peur ni les coups….

Ces trois problématiques s’entrecroisent au gré des évènements tandis que Nina poursuit un but plus personnel : retrouver l’assassin de son père médecin, dans une institution qui pratique des IVG. Avec de remarquables portraits de femmes.

La société américaine y est décrite dans ses contradictions, sa violence,les limites du droit, la tension des vengeances. Sans manichéisme, mais dans une brûlante actualité que le récit littéraire, nerveux et palpitant, n’édulcore en rien.

De la belle ouvrage. 

Patrick Vassallo

Michael Élias, Tu peux rentrer chez toi, le masque éditions, 2021, 285 pages, 21,90 € 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image