Notes d'actualité

Le 43eme Festival International de Films de Femmes de Créteil avril 2021

Ce festival est unique dans son genre ! Il présente des films de femmes réalisatrices du monde entier y compris et peut être surtout de pays où les femmes sont peu reconnues et encore moins comme réalisatrices. « Contre les discriminations de race, de sexe, de couleur ou de classe sociale », J. Bruet et son équipe font toute l’année un formidable travail de prospection dans le monde entier.

Cette année le festival s’intitulait « Un nouveau chemin de faire » tout un programme ! Les 40 films en compétition avaient pour thème : « héritages et transmission ».

Sans pouvoir détailler ici l’ensemble des fictions, court métrages et documentaires présentés, soulignons la présence de réalisatrices de Bosnie, Haïti, Hongrie, Roumanie, Algérie, Iran, Groenland ou du Kazakhstan, américaines et européennes.

Les invités d’honneur étaient Aïssa Maïga et Marie de Medeiros. L’une est française née à Dakar et dénonce, dans « Regard noir », après « Noire n’est pas mon métier » les représentations stéréotypées des femmes noires à l’écran. L’autre est née à Lisbonne et présente le film « Nos enfants » qui se déroule au Brésil et a pour thème les difficultés de reconnaissance sociale de l’homoparentalité.

Beaucoup de ces films évoquent des femmes fortes, des résistances, des quêtes d’identité et la nécessaire émancipation par rapport à des familles traditionnelles et enfermantes. Ces films sont empreints de sensibilité, d’émotion et d’humour.

Bénédicte Goussault

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image