Délicieux

La commune

C’est un petit livre très élégant écrit par un allemand :Sébastian Haffner. Le texte en allemand est traduit en français dans le même ouvrage. L’auteur est spécialiste de l’historiographie moderne et la commune de Paris lui donne l’occasion d’une réflexion politique actuelle.

« Le massacre de la commune de Paris a la même signification pour la révolution mondiale que le Golgotha pour le christianisme » dit-il.  C’est dire l’importance qu’il lui donne. C’est selon lui « la plus grande tragédie du XIXeme siècle ». 

Le déroulement des faits est très précisément retracé. S. Haffner se livre à une analyse tant sur la capacité du peuple à gérer la démocratie et à mettre en œuvre des idées communardes que sur la peur de la bourgeoisie et du gouvernement qui les rend odieusement criminels.

L’auteur termine ainsi : « Aujourd’hui la commune de Paris n’appartient plus au pays ni au milieu culturel qui lui donnèrent le jour. Son mythe s’est détaché de son histoire… et ses idées sont progressivement reprises dans le monde bourgeois tout entier. La malédiction que ce monde s’est attirée n’est pas éteinte pour autant. Les spectres des fusillés hantent toutes les révolutions du 20ème siècle ».

Bénédicte Goussault

« La Commune » Sébastian Haffner, Éditions De Fallois, Avril 2019, 120 pages, 15 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image