Délicieux

Après les chiens – La Patience de l’immortelle.

Ces deux livres ont comme personnage principal Ghjulia Boccanera dite Diou, une « privée »   dans la lignée de Fabio Montale le flic atypique de la trilogie marseillaise de Jean Claude Izzo.

« Après les chiens » se déroule à Nice suite à la découverte du cadavre d’un jeune Erythréen et nous mène dans la vallée de la Roya sur la route des réfugiés.es fuyant la misère et des régimes dictatoriaux et franchissant la frontière entre l’Italie et la France. Et en écho le passage de la même frontière pendant la deuxième guerre mondiale de juifs et juives fuyant l’occupant nazi.

 « La patience de l’immortelle » se passe en Corse dans l’Alta Rocca la montagne dominant le sud de l’île. Diou est appelée à l’aide   par son « ex » dont la nièce journaliste à la télé, a été assassinée alors qu’elle enquêtait sur la spéculation immobilière régnant sur le littoral. Elle doit se confronter à la loi du silence, à la maladie et à la mafia locale.

Deux livres passionnants écrits d’une écriture vive et tranchée, deux lieux différents marqués par la pauvreté, la violence et la corruption. Deux « polars » très politiques !

Henri Mermé

Après les chiens,  Michèle Pedinielli , Éditions l’Aube noire,  2019,  256 pages, 11 euros

La Patience de l’immortelle,  Michèle Pedinielli, Éditions l’Aube noire,  2021, 240 pages 17,90 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image