Délicieux

Les souvenirs viennent à ma rencontre

Les souvenirs viennent à ma rencontre

Edgar Morin, Edgar Nahoum de son nom d’état civil de parents juifs nés à Salonique, aura 100 ans l’année prochaine. Il vient de publier un livre qui est une mosaïque entre l’intime et l’universel, où sa vie, Son Histoire se mélange à l’Histoire de la France du 20ème siècle. Et c’est tout l’intérêt du livre. Edgar Morin personnage singulier et passionnant, intellectuel iconoclaste et brillant montre une curiosité sans fin pour les Savoirs. C’est un penseur de la complexité comme il se définit lui-même. C’est aussi un intellectuel engagé, très jeune dans un mouvement libertaire au moment de la guerre d’Espagne. En 1942 il entre dans la Résistance aux côtés des communistes. Mais quelques années après la guerre il quittera le PCF comme beaucoup d’intellectuels. Son récit ne suit pas un ordre chronologique mais relate avec une précision d’horloger des faits, des événements qui ont marqué toute la sphère communiste et bien au-delà. Ce livre se lit avec beaucoup de plaisir et parfois d’émotion. Il nous amène à parcourir ce 20ème siècle où se sont mêlées l’espérance, les illusions et la barbarie.

Daniel Rome

Les souvenirs viennent à ma rencontre, Edgar Morin, Ed Fayard, Sept 2019, 450 pages, 26€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *