Délicieux

« Le corps de la lettre »

Depuis l’ordonnance royale d’août 1539 dite de Villers-Cotterêts le français devient la langue officielle. Mais notre langue comme les 6000 autres parlées à travers le monde ont une histoire commune, celle de l’humanité et un autre point commun : des codes d’écriture qui ont commencé par l’alphabet. C’est ce voyage dans lequel nous emmène Pierre Bergounioux. Dans le désert du Sinaï on a découvert le premier alphabet inventé par les esclaves égyptiens et juifs qui travaillaient dans les mines. Cela nous fait remonter au 2ème millénaire avant notre ère. Bergounioux retrace l’histoire de la lettre et il nous éclaire sur l’histoire multi-millénaire de notre écriture. Il explique que la forme de chaque  lettre de notre alphabet a toute une histoire. Ainsi le A « c’est la tête inversée du taureau aleph, en hébreu, qui pointe les cornes. B c’est bet, la maison à toit plat ». Les signes linguistiques sont à l’origine de tout symbolisme pour reprendre les propos de Julia Kristeva[1]. Enfin Bergounioux affirme que l’invention de l’imprimerie a été une véritable révolution technologique pour transmettre les idées. Mais sommes nous les derniers représentants de l’ère Gutenberg, s’interroge-t-il ?

Cet écrivain talentueux nous offre un petit bijou que nous vous recommandons.

Daniel Rome

Le corps de la lettre, Pierre Bergougnioux, Editions Fata Morgana, 2019, 64 pages. Illustrations de Jacquie Barral


[1]   Julia Kristeva « le langage cet inconnu » Edition du Seuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *