Délicieux

« La Zone du Dehors »

Dans un futur non défini, mais relativement proche, une poignée d’humains a fui une terre devenue invivable pour fonder une nouvelle société sur un des satellites de Saturne. Au milieu d’un environnement hostile, et qui nécessite donc une implication totale de l’ensemble des citoyens pour survivre, la ville-bulle Cerclon a été érigée sur le modèle d’une démocratie sociale-libérale poussée à son paroxysme. Plutôt que de contraindre par la force les citoyens.es, à l’image du Big Brother d’Orwell, on les noie dans le luxe de la consommation. Ici, le maintien de l’ordre est réduit à son strict minimum, puisque la délation des comportements déviants est une norme sociale. Pour parachever ce système qui s’autorégule parfaitement, les citoyens ne sont plus définis par leur prénom mais par une suite de lettre qui conditionne leur place et leur importance sociale et qui peut être remise en cause à tout moment. Mais que devient le libre arbitre dans une telle société ? Le récit va suivre un petit groupe d’individus épris de liberté et qui vont tenter de mener leur (r)évolution ? Roman de science-fiction, dystopie politique, plaidoyer libertarien… Difficile de classer ce livre dans un registre. Mais cela ne doit pas l’empêcher d’atterrir sur vos étagères.

Félix Vienne

La zone du dehors, Alain Damasio, Éditions Folio SF, 656 pages, nouvelle édition  en 2021, 11,50€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image