Notes d'actualité

Vaccin : se faire un avis en toute lucidité

Nous aspirons toutes et tous à sortir de la crise sanitaire et la campagne de vaccination contre la COVID en est un moyen. Mais il est juste de se poser des questions sur les conditions de cette campagne comme le font plus de 50 % de français qui se déclarent peu favorables à la vaccination contre la COVID. Comment faire confiance aux laboratoires pharmaceutiques, aux autorités de santé, aux politiques de l’exécutif,  après les nombreux scandales sanitaires ( sang contaminé, Médiator, Levothyrox, Dépakine), les mensonges de l’État sur les stocks de masques, les fermetures de lits de réanimation dans les hôpitaux, les décisions de politique sanitaire soumises prioritairement aux contraintes économiques.

Chacun.e doit pouvoir se forger une opinion en toute connaissance de cause, sans prêter le flan aux théories complotistes, mais en toute lucidité sur les conditions de mise en circulation des nouveaux vaccins dont certains utilisent la nouvelle technique de l’ARN messager.

Cerises a sollicité deux salarié.e.s de Sanofi membres du collectif  Médicament bien commun, qui ont accepté de nous livrer leur analyse, Bernard Dubois cadre, Crises sanitaires !Poser des questions techniques, éthiques et politiques est légitime  et Éliane Mandine chercheuse   Sortir de la crise sanitaire, oui mais comment ?

Par ailleurs,  les syndicalistes de Sud Industrie de Sanofi nous alertent sur le projet Pluton ( nouvelle délocalisation de la production) : L’ART ET LA MANIÈRE DE FAIRE PASSER LA PILULE SELON SANOFI. Citons enfin l’excellent dossier de Médiapart sur le sujet : COVID 19 : après la deuxième vague le temps des vaccins.

Sylvie Larue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image