Délicieux

Sommes-nous des « collapsonautes  » sans le savoir ?

Curieusement, la collapsologie n’a pas très bonne presse dans la galaxie marxiste… Alors que nous continuons une longue tradition de combat opiniâtre contre la nature malfaisante du capitalisme, finalement, quand il s’avère que c’est pire encore, nous hésitons à franchir le pas … Un reste de nostalgie de la prophétie où le communisme advenait au bout de la trajectoire technologique du capital, peut-être ?

Quoi qu’il en soit, du point de vue de la biodiversité, l’effondrement à déjà commencé.

Ce livre est un manuel pour apprivoiser l’Idée de la catastrophe, même si le pire n’est jamais sûr : du collapsologue qui en explore l’hypothèse, au collapsosophe qui en accepte la probabilité, juqu’au collapsonaute qui se prépare à la traversée.

Avec cette question : saura-t-on transformer l’Apocalypse en Happy Collapse ?

Pablo SERVIGNE, Raphaël STEVENS, Gauthier CHAPELLE, Une autre fin du monde est possible, Seuil-Anthropocène 2018, 289 p., 19€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *