Notes d'actualité

Le socialiste Bernie Sanders, futur candidat démocrate?

Un vent de panique souffle sur l’establishment démocrate aux États Unis.

Après un début de campagne relativement stable, « Bernie » est passé sur la moyenne des sondages de 19 à 24 % depuis le 15 janvier. Son principal adversaire, l’ancien vice-président Jo Biden stagne à 28/29 %.

Pour convaincre les électeurs Bernie Sanders porte à la fois un programme de rupture avec le système, et une stratégie de mobilisation sociale.

Parmi les principaux éléments de son programme citons : la création d’une sécurité sociale pour tous qui remplacerait le système d’assurance privée ; l’annulation des dettes étudiantes et la gratuité des universités publiques ; un salaire fédéral minimum à 15 $ (8 aujourd’hui) ; un investissement massif de 17 000 milliards de $ sur 10 ans pour engager la transition écologique et créer 20 millions d’emplois (le « green new deal ») ; une réforme fiscale ; des papiers pour les millions de clandestins ; faciliter la syndicalisation pour multiplier par 2 les syndiqués en 4 ans ; une réforme profonde de la justice et du système carcéral etc etc…

Mais Sanders a parfaitement conscience de la puissance du système et de la nécessité d’engager un rapport de force massif face aux « 1 % » pour espérer imposer des changements. A cet effet depuis sa campagne de 2016 il  construit un mouvement pluriel, avec l’organisation « Our revolution » notamment. L’ambition qu’il s’est fixée est de faire entrer en politique la génération la plus progressiste de l’histoire des USA. Cela passe par impliquer des centaines de milliers de militants dans sa campagne présidentielle et en inciter ensuite à se présenter dans la diversité des élections possibles aux USA : mairies, chambre des états, procureurs, voire jusqu’au Congrès. Ainsi en 2018 Alexandria Ocasio Cortez, Rashida Tlaib ou Ilhan Omar ont initié le processus en se faisant élire à la chambre des représentants. Le slogan de sa campagne « not me, us », qu’il explicite à chacun de ses meetings, résume parfaitement cette stratégie de mouvement populaire.

Au pays symbole de l’impérialisme, qui s’est construit politiquement sur l’idéologie du self made man, de la frontière, où il y a encore 15 ans le mot « socialiste » était honni, on peut se demander comment un tel changement est possible.

Il y a d’abord un effet générationnel. Les millennials et la génération Z, nées depuis 1981, n’ont pas connu l’affrontement est/ouest et ainsi ont une vision plus neutre vis à vis de la gauche. Ils ont subi également de plein fouet la dérégulation post réaganienne et la crise de 2008. Leur précarité sociale induit un doute politique profond sur la réalité du rêve américain.

Les 2 premières primaires de début février (dans l’Iowa le 3 et le New Hampshire le 11) auront une importance capitale. Sanders y est favori. Une double victoire éventuelle lui apporterait une dynamique précieuse en amont notamment du « super thuesday » du 3 mars ou près de 40 % des délégués seront désignés.

Yonnel Vignal

One Reply to “Le socialiste Bernie Sanders, futur candidat démocrate?

  1. ainsi que le rappelait un article récent de l’Huma’, lui-même inspiré par un journaliste sur place, la fraction friquée de J Biden en difficulté, a sorti de son chapeau un inconnu, sorte de Macron local aussi photogénique de lui.. C’est peu ! Au New Empshire espérons que l’organisme chargé des comptages des mandats ne sera pas celui de l’Iowa. Cet organisme avait assuré la campagne de ….Trump. Au fait, à ma connaissance, le dernier candidat socialiste aux présidentielles en 1924 , La Folette, était d’origine française. CoCo rico (?!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *