Délicieux

« Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce »

Corinne Morel Darleux a le parcours sinueux de ceux qui doutent et cherchent dans l’action une cohérence intime. Après avoir quitté une carrière dans le privé en région parisienne pour la Drôme et un engagement de terrain, celle qui fut l’une des penseuses de l’écosocialisme pour le Parti de Gauche a fait le choix de s’éloigner du combat électoral pour participer à l’invention d’une posture éthique face à l’effondrement qui vient.

Son livre, qui prend pour fil rouge (et vert) le refus de “gagner” du navigateur Moitessier, ressemble autant à un journal de bord qu’à un petit traité philosophique pour période de confusion. Les 3 notions ici développées, et qui ont le mérite de tenter une refondation éthique de notre “camp”, sont le “refus de parvenir”, la volonté farouche de “cesser de nuire” et de défendre la “dignité du présent”. Consciente des périls en cours, Corinne Morel Darleux fait le deuil d’une victoire sur le système pour mieux inventer une lutte joyeuse et poétique. A lire d’urgence !

Laurent Eyraud-Chaume

“Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce”, Corinne Morel Darleux, édition Libertalia, 100 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *