par l’équipe de rédaction de Cerises

Le quotidien de Jaurès a connu des tempêtes mais cet hiver 2019 pourrait bien lui être fatal. En cessation de paiement, le journal devra compter sur une mobilisation exceptionnelle ( https://www.humanite.fr/mobilisation-humanite-souscription-exceptionnelle-667137 ) pour sortir de l’ornière. Son directeur, Patrick Le Hyaric, appelle à mettre l’entreprise “sous protection populaire et citoyenne”. Les baisses des financements publics, l’absence de soutien des banques, la diminution des tirages entraînent l’Humanité dans la spirale du déficit. Alors que la main mise des grands groupes financiers sur les médias marque chaque jour de son empreinte les reculs démocratiques, la survie et le développement du journal, qui passe sans nul doute par une utilité politique renouvelée, est un enjeu démocratique pour la société toute entière. Les attaques récentes contre Médiapart montre qu’il ne faudra pas compter sur le gouvernement pour défendre la liberté de la presse.

L’équipe de rédaction de Cerises

Partager sur :         

Laisser un commentaire

Retour haut de page