Évidemment, avec un dossier intitulé “Ukraine, de la guerre à la paix?”, Cerises vous parle de l’Ukraine. Alain Bihr et Bernard Dréano (et la rédaction de Cerises) confrontent leurs analyses. Différentes. On y parle aussi des répercussions, en Russie de la guerre de Poutine (“Nous soutenons les réfractaires à l’armée russe“). Et finalement, du capitalisme et du monde.

La gauche, en France, n’est pas vraiment en paix. Elle n’est pas vraiment non plus en position de combat : désunion à propos de l’Ukraine (“Une gauche à la hauteur des enjeux?”) incapacité de “renverser la table” face à la montée de l’extrême droite dans le monde (l’édito de Patrick Vassallo). D’ailleurs, une autre guerre semble y opposer le “travail” et “les minima sociaux”. Cela a-t-il une utilité?

Pendant ce temps, Henri Mermé nous dit que, en Algérie, des prisonniers politiques font la grève de la faim

Pourtant, en cherchant bien, on peut trouver ici et là, des traces d’ouverture à l’autre, de fraternité et de sororité : un banquet de rue de 2,5 km entre Saint-Denis et Saint-Ouen, ou bien, dans nos délicieux, sous la plume de Toni Morrison.

Courage!

L’équipe de rédaction qui met la dernière main au nouveau site de Cerises attend de vos nouvelles.



Cerises
www.ceriseslacooperative.info/ 

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.

Partager sur :         
Retour haut de page