Notes d'actualité

« En tant que juif » Avraham Burg ne se sent plus Juif

Titre rappelant D. Bensaid ou M.-F. Kahn, en effet pour beaucoup de juifs la création d’un « foyer National Juif » fut vécu comme un moyen de dépasser l’antisémitisme, rejetant la solution de classe du Juif Marx.  Projet colonial rejeté par la majorité des ashkénazes et en particulier les milltant.e.s du Bund, il apparut comme LA solution à beaucoup de juifs avec la montée du Nazisme. Mais à condition que le futur État respecte l’égalité citoyenne, sans distinction d’origine, de religion ou de nationalité.  Ceci fut affirmé au moment de l’indépendance par Ben Gourion, et réaffirmé à la fin de la guerre des 6 jours.

 Avec le rêve du « sionisme socialiste » Avraham Burg y crut et fut Président de la Knesset, et Président de l’organisation sioniste internationale. Et ce jusque récemment (juillet 2018) avec le vote de la « loi État-nation » qui définit Israël comme « le foyer du peuple juif, où le peuple applique son droit naturel, culturel, religieux, historique ».  Les Palestinien.ne.s « de l’intérieur » ne sont officiellement plus réellement citoyens israéliens. La loi indique également qu’il est désormais « de l’intérêt général d’Israël de « s’engager à encourager et à consolider le développement des communautés et localités juives » justifiant ainsi la politique d’apartheid dans les territoires palestiniens. Cette loi fut la goutte d’eau de trop pour Avraham Burg qui ne se sent plus « Juif Netanyahu ».

Gérard Chaouat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image