Avec ceux qui se fédèrent

Cerises, la coopérative participe régulièrement aux travaux d’un certain nombre d’organisations ou de regroupements qui tendent à se fédérer. Se  confrontent alors des points de vue parfois différents, parfois complémentaires sur des sujets que se pose notre société en vue de son émancipation du capitalisme. 

Débattent ainsi celles et ceux de : l’Association Autogestion (AA), l’Association des Communistes Unitaires (ACU), les Amis de Tribune Socialiste (ATS), Cerises, la Coopérative, l’Observatoire des MOuvements de la Société (OMOS), le réseau pour l’Autogestion, les Alternatives, l’Altermondialisme, l’Écologie et le Féminisme (AAAEF), le Temps des Lilas et l’Union Syndicale Solidaires.

Retrouvez ici les retranscriptions des débats qui se sont déroulées depuis décembre 2018.

Santé, pour des luttes victorieuses (novembre 2019)

Démocratie et organisations (mai 2019)

Quel exercice de la démocratie? (mars 2019)

De la démocratie économique à la démocratie totale (janvier 2019)

Que manque-t-il à nos luttes pour être victorieuses? (décembre 2018)

One Reply to “Avec ceux qui se fédèrent

  1. Bonjour,
    Notre association « Le Carrefour » organise bientôt, le 5 Février à CHATEAUROUX puis le 6 Février a BOURGES une rencontre débat avec Bernard FRIOT et Benoît BORRITS sur le thème « Est-on vraiment obligé d’avoir des actionnaires pour faire fonctionner les entreprises ? Comment établir les conditions d’une gestion démocratique, écologique et responsable de notre Protection Sociale ? ».
    Nous organiserons ensuite les 18 et 19 Mars (CHATEAUROUX puis BOURGES) une rencontre avec Emmanuel DOCKÈS a propos de son livre  » Voyage en Misarchie ».
    Nous projetons ensuite de proposer plus tard, au printemps, aux participants à nos quatre soirées berrichonnes, une séance (Une demi-journée ou une journée) de remue-méninges autour d’un projet de système universel de retraites et d’un modèle alternatif de propriété et de gestion des entreprises.
    Pourriez-vous, si vous en avez, nous envoyer quelques numéros anciens et récents de votre journal pour que nous le fassions connaître aux participants à nos soirées ? Et éventuellement une ou deux affiches si vous en avez ?
    Nous nous sentons en effet très proches de votre démarche de construction à la base d’un projet social alternatif au capitalisme, que les syndicats et partis sont pour le moment incapables de proposer ensemble.
    (Nous sommes principalement des militants du journal FAKIR et de Réseau Salariat.)
    Je vous en remercie par avance.
    Bien cordialement,
    Patrick FERRENQ
    48, Route de l’Echardon
    36260 SAINTE-LIZAIGNE
    patrick@ferrenq.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *