Culture

Préfecture des étrangers

De Dominique Poupard dont nous avons déjà publié un poème.

Aube grise
Aux filaments 
Effilochés 
Sur la Loire
Un matin
En France
Sur la route de la Préfecture des étrangers
Cheminées d’usines
Tricotent le brouillard
Et pulsent
Ses nuages de vapeur

Aube grise
Éclaire le parking
Et berce
Le sommeil des camions
Un matin 
En France
Sur la route de la Préfecture des étrangers

Champs et vignes
Captent le regard
Et tamisent de vert
Les songes d’ailleurs
Bonjour Mr le Héron 
Envolez votre blancheur
Vers les côtes océanes

Aube grise
S’étiole
Et égraine la lumière
Sur Angers et ses maisons bourgeoises
Un matin 
En France
Sur la route de la Préfecture des étrangers

Aube grise
Et brouillard
Enveloppent 
La peur des regards
Les papiers serrés 
Contre le cœur
Des silhouettes
Venues de si loin
Qu’elles cherchent le Nord
Et matent leur colère
Dans la chaleur de leurs corps

Aube grise
Un matin 
En France
Sur les marches de la Préfecture des étrangers

Accompagnant ce poème, « PASSANT(E)S RESCAPÉ(E)S », de Oside T.C., collage, encre de chine, 120cm X 70cm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


CAPTCHA Image
Reload Image