Le pré-film « Douce France », en fin de tournage,  a été présenté au labo de l’ESS. A partir du projet Europacity, son abandon, les alternatives possibles, ce film est le résultat d’un travail pédagogique avec des lycéen.ne.s de ces territoires (Villepinte, Gonesse notamment ) qui interroge nos représentations, le « monde militant », le dialogue ou non dialogue entre univers  différents (les lycéens qui ne connaissaient pas le projet au départ, rencontrent à la fois des opposants, des élus pour et contre, le directeur d’Europacity, des députés, etc.). 

Ses producteurs ont aussi produit « tous au Larzac » – compagnie de « deux choses lune ». Ils cherchent une diffusion large du film et des contacts avec différents réseaux.

Un film didactique et utile pour aborder des questions souvent clivantes dans nos territoires. Au croisement des transitions écologique et sociale ; des choix politiques, individuels et concrets.  

pour en savoir plus :

Douce France, compagnie « deux choses lune », 2020

(avec mes remerciements à Patricia Andriot)

Partager sur :         
Retour haut de page